Quand l’intéressement se transforme en désintérêt total pour ses propres salariés

Sans complexes et avec désinvolture, la Direction nous a annoncé en Comité d’Entreprise de ce jour, la disparition pure et simple de l’accord d’intéressement qui, arrivé à son terme, ne sera pas renégocié. Une minute aura suffi pour balayer plus de 20 ans d’accord collectif qui traduisait un minimum de volonté de partage des gains réalisés à la suite :

· de réorganisations diverses,
· de nombreux départs,
· d’années consécutives de gels de salaires,
· et toujours grâce à l’investissement de tous les salariés.

Même dans les années de vaches plus que maigres, l’accord d’intéressement n’avait pas été remis en cause. Son montant représentait peu pour chacun, mais un peu qui fait toujours du bien quand le gel des salaires devient la norme. Pour l’entreprise, il représente plus de 2 Millions. Mais il est à comparer aux 15 Millions d’euros de gains sur la masse salariale générés par les départs en 2016 et aux 140 Millions d’euros de dividendes pour nos actionnaires.

Il y a juste 2 mois, l’intéressement était évoqué par la Direction, comme justification avec la participation, d’un nouveau gel des salaires. Nous pouvons évoquer aussi la baisse des primes de performance, même quand les résultats personnels étaient au rendez-vous. La formule Moins + Moins ne s’applique pas en matière de salaire, ne vous trompez pas de domaine.

Maintenant, la Direction nous explique que l’intéressement est supprimé au motif que la participation va doubler, quand quelques instants plus tôt, notre Président, Monsieur Olivier Huart nous annonce que le chiffre d’affaires à mi-année n’est pas à la hauteur des objectifs. La partie de poker menteur a-t-elle commencé ?

Faut-il voir, dans la suppression de l’intéressement, une manière de rattraper une partie de ce chiffre d’affaires manquant ? Est-ce une demande de nos actionnaires ou une initiative individuelle de personnes zélées ?

Inacceptable, choquante, mesquine, provocante et méprisante, voici comment la CFE-CGC considère cette annonce.

Nous encourageons tous les salariés à manifester autant d’intérêt dans leur travail que l’entreprise leur accorde en supprimant l’accord d’intéressement.

About

View all posts by